La ferme

Notre ferme est située à Saint Michel de Chavaignes, dans la Sarthe, à environs 35 km à l 'est du Mans.
Sur un peu moins de 3 hectares, nous produisons une grande variété de légumes en agriculture biologique que nous vendons localement.

Pendant 6 ans, nous avons associé les légumes et un petit élevage de porcs en plein air.


Les animaux sont très vite arrivés sur la ferme pour assurer l'entretien que nous n'étions pas en mesure de faire pour cause d'éloignement
Les chèvres pour débroussailler, les vaches pour brouter, les poules pour gratter... et pour finir les cochons pour tout retourner.
Au fil du  temps les parties enherbées ont diminué, nous contraignant à nous séparer des animaux herbivores.
Les poules sont restées un certain temps encore. Nous souhaitions là aussi fonctionner en parcs mobiles afin qu'elles grattent le sol à la recherche de vers et de larves indésirables (noctuelles...) et qu'elles fertilisent le sol.


Mais autant les cochons restent sagement dans leur parc (sauf quand ils en sortent), autant les poules aiment gambader au delà de l'espace qui leur a été donné....Quelle joie de retrouver des nids d'oeufs dans les grandes herbes, les bulbilles d'oignons à peine plantés et déjà croqués, et c'est vrai que c'est beau un renard en plein midi !
Donc exit les poules. Ne restaient plus que les cochons.
Et quand un cochon "travaille", il ne fait pas semblant.

Exemple ici avec un mère arrivée depuis seulement quelques jours dans son parc




Ils mangent également toute l'herbe issue des désherbage et les "déchets" du nettoyage des légumes, ce qui explique l'absence de compost sur la ferme. Outre le fait de nous débarrasser de tous ces végétaux et de les transformer illico presto en fertilisant, ces herbes leur assurent un complément alimentaire.









Aujourd'hui, suite à une année particulièrement difficile au niveau des conditions climatiques, nous changeons notre manière de cultiver, et les cochons devraient au cours de l'année 2013 être de moins en moins présents.
 
 Nous mettons en effet en place un système de buttes permanentes avec paillage (broyat végétaux sur les buttes, végétalisation des passe-pieds, engrais verts)



Gaïa, notre vache jersiaise, s'occupera de l'entretien des chemins et bordures et contribuera un peu à la fertilisation.


 Si ce système vous intéresse, et parce que nous sommes nous mêmes à la recherche d'autres expériences autour de la production de légumes en permaculture/buttes permanentes, n'hésitez pas à nous contacter  : tiisa94@yahoo.fr.



2 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors maintenant nous n'en avons plus,
      les jeunes étaient vendus au sevrage à de petits agriculteurs bio,
      les adultes étaient consommés,
      et certains sont partis comme reproducteurs ou encore Gaïa la vache dans un élevage de vaches jersiaises.

      Supprimer